Mexico te gusta – Part 1- Sinaloa-Nayarit-Jalisco-Michoacan

10

 

 

C’est pas l’homme qui prend la mer, c’est la mer qui prend l’homme, moi la mer elle m’a pris, je m’souviens, un maaaaaardi !

J’ai eu si mal au cœur sur la mer en furie, qu’j’ai vomi mon 4 heures et mon minuit aussi… !!!

Donc t’as compris, la traversée de la mer de Cortès, c’était un p’tit peu agité !

Lire la suite

El País de Speedy Gonzales

8

Après une semaine passée à Glendale chez nos amis, Lynn et Brenda pour fêter Thanksgiving, nous décollons vers de nouvelles aventures, cap sur la Baja California…

Yeeehhhhaaaaaaaa…

La route est douce et agréable, nous nous enfonçons dans le désert, nous croisons plus de cactus que de voitures.

Nous dormons dans le « Coyotes Howls » à « Why » en plein désert dans un endroit que l’on pourrait renommer « Nowwhere », impressionnant comme parfois tu te sens seul !

Nous passons donc la nuit avec les coyotes et les cactus…, et quelques locaux qui vivent dans des caravanes de fortune…..

Le lendemain nous voilà au poste frontière, la gorge un peu serrée car nous savons que le Mexique est un tournant dans notre périple.

Nous quittons le pays de l’oncle Sam pour rentrer au pays de Speedy Gonzales !

Lire la suite

Coast to Coast South USA

6

Bye bye Savannah, bye bye la côte est, bye bye les plages sauvages, et direction la côte ouest..

Wow, j’annonce, Caroline du sud, Georgie, Alabama, Mississippi, Louisiane, Texas, Nouveau Mexique, Arizona et Californie !!!!

On enclenche la vitesse lumière car nous aimerions passer la frontière Mexicaine vers début décembre, soit dans 1 mois.

The road 84 est bien cool, nous traversons ainsi plusieurs états en suivant cette route bien agréable.

L’Alabama, le pays de Forrest Gump, c’est un peu un mélange du Gers et de la Creuse !!!

On aime bien parce qu’on est un peu des poètes de la route !

Lire la suite

On the road again East Cost – Part two

4

Wow, la météo est un peu capricieuse, orages et trombes d’eau au programme…

Il est sympa ce parking Walmart en fin de compte… !

Le parking est désert car c’est dimanche, nous passons donc la journée enfermés à observer le déluge et les vents violents, nous sommes mieux ici que sur la route !

J’en profite pour faire des achats au Home Depot, c’est un mélange de M. Bricolage et Bric’ Dep en France.

J’ai pour idée de sécuriser la cabine de conduite en installant des barres anti-intrusion, sur la route tout ce qui peut ralentir ou dissuader une tentative d’effraction (ici, ailleurs ou en France !!!) c’est toujours intéressant.

J’avais vu ce système sur le camion Mercedes 4X4 de mon ami Detlef, je vais tenter le montage en mode warrior car bricoler sur la route c’est pas toujours facile !

Après la pluie, le soleil revient, et go, go, go vers le parc national « Assateague »

Lire la suite

On the road again East Coast USA – Part One

6

C’est avec une certaine angoisse que nous arrivons devant le poste frontière qui sépare le Canada des USA…

Nous avons 2 options :

Soit nous passons et nous prenons la direction du Mexique en mode « tranquilo »

Soit c’est le refus et nous devons nous dépêcher de réserver un bateau retour pour faire Halifax/ Anvers et revenir en France.

Si la seconde option s’impose, nous avons prévu de finir par un tour d’Europe.

Normalement nous ne pouvons pas rentrer à nouveau aux USA malgré notre visa B2, car nous ne sommes pas revenus en France, et les 2 mois passés au Canada ne sont pas suffisants pour valider une nouvelle période de 6 mois aux USA….

Les bruits courent que les frontières sont renforcées et que rentrer aux USA est de plus en plus compliqué…

Alors on flippe quand même pas mal. Lire la suite

Le Nouveau Brunswick – Acadia Spirit

17

Au fil des kilomètres en traversant le Québec, nous avons découvert l’histoire de cette partie du monde qui était française il y a quelques siècles….

Quel gâchis d’avoir abandonné des terres aussi grandes, aussi belles, et aussi riches en ressources naturelles, quelle tristesse d’avoir abandonné les nôtres….

Pareil à l’époque il était plus important de ripailler, festoyer et se pavaner à Versailles que de se préoccuper de nos colons Français en train de se faire massacrer par l’armée anglaise en surnombre. Les anglais avaient certainement compris que ces territoires étaient intéressants à plus d’une titre.

D’ailleurs on nous a dit plusieurs fois « vous nous avez abandonnés lorsque Louis XIV a décidé de ne pas envoyer de troupes puis de céder nos terres aux anglais »

Certes, c’est un vilain raccourci mais sur le fond cela résume ce qui c’est passé.

Ces colonies ne devaient certainement pas rapporter assez d’argent à l’époque, et une colonie, ce n’est pas fait pour envoyer des gaziers en vacances.. !!!

Je me suis excusé pour cette boulette en précisant que malgré mon côté « Highlander » je n’étais pas présent à ce moment là en France ! Lire la suite